« Pourquoi vous ne devez pas manquer le CES | Accueil | Placez vos clefs sous surveillance radar »

La maison numérique fera rage au CES

Tout le monde veut franchir le seuil de la maison numérique. Ces dernières années, le CES était largement consacré au home networking et au digital entertainment, et cette tendance devrait encore se confirmer cette année.

Les entreprises tentent aujourd’hui d’étendre l’application de leurs gammes de produits existantes pour les introduire dans la maison numérique – ce qui n’est pas sans nous rappeler les jours heureux de la grande vogue Internet. Récupérez une radio wifi, ajoutez-y un logiciel sous copyright et vous obtenez une brillante démo et un horrible produit.

Le fabricant de disques durs Maxtor, présent au CES, compte profiter de l’occasion pour présenter sa « nouvelle famille de produits de stockage innovants destinés au stockage et au partage de vidéos/photos/MP3, etc. ». C’est en tout cas ce qu’a annoncé l’entreprise dans une déclaration publique consacrée au salon.

On peut donc s’attendre à ce que Maxtor lance un genre de serveur média qui permettra de rendre vos données accessibles dans toutes les pièces de la maison. Je n’ai aucun doute sur le succès d’une telle entreprise. Et personnellement, j’apprécierais beaucoup de voir enfin un appareil à bas prix capable de faire transiter les données à travers toute la maison sans l’intermédiaire d’un ordinateur – à l’instar des adaptateurs média de dernière génération. Quelque chose que l’on pourrait cacher dans le placard à balais et auquel on n’aurait à toucher qu’une fois par an. Mais à vrai dire, je doute fort que Maxtor soit capable de nous présenter un tel produit.

SanDisk, le fabricant de cartes mémoire flash qui sont utilisées dans les appareils photos numériques du monde entier, a récemment dévoilé ses cartes mémoires MicroSD TrustedFlash, dans une démarche innovante visant à transformer une carte mémoire en CD ou en DVD. Il ne lui reste plus qu’à convaincre de nouveaux partenaires et à prendre conscience du fait que ses albums flash coûtent bien plus cher que les téléchargements de musique ou que le bon vieux DVD.

Aujourd’hui vieille de trois ans, la vision du réseau média à domicile n’a pas réussi à séduire le consommateur. Il s’avère tout bonnement impossible d’installer et de gérer ces réseaux à domicile, sauf bien sûr si vous êtes prêt à prendre le vendeur en otage. Il ne fait aucun doute que Maxtor suivra l’exemple de SanDisk en nous présentant une solution géniale à grand renfort de démonstrations.

Mais si vous souhaitez reproduire chez vous toutes ces merveilles, attendez-vous à dépenser une somme astronomique pour vous procurer du nouveau matériel. Il vous faudra également vous passer des conseils avisés d’un expert diplômé ès technologie de réseau.

Img_6959_1


Le PDG de SanDisk, Eli Harari a présenté les cartes TrustedFlash en septembre dernier à l’occasion du salon CTIA Wireless de San Francisco.

décembre 2, 2005 | Permalink

Commentaires

"Il vous faudra également vous passer des conseils avisés d’un expert diplômé ès technologie de réseau."

Je ne suis pas daccor avec ce point!
A l'heure actuel, il suffit de quelques notions très basique pour arriver à brancher et configurer le matériel!

Au pire tout fonctionne à merveille mais la sécurité n'est pas au top! (je pense particulièrement au partie réseau wifi)

Rédigé par : Eric78 | 9 fév 2006 23:00:51

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.